Mieux vaut prévenir que guérir :
SURVEILLER l’apparition de nouvelles maladies ou parasites chez l’abeille réunionnaise

A la Réunion, les abeilles restent épargnées de nombreuses menaces :

l’insularité limite l’apparition des parasites et maladies qui sévissent ailleurs dans le monde.

La triste expérience du varroa montre l’importance d’une détection précoce des nouveaux agents pathogènes . C’est là tout l’intérêt du réseau d’épidémio-surveillance mis en place par le Groupement de Défense Sanitaire (GDS) avec qui nous collaborons.

Les ruches BEE RUN Apiculture intègrent ce réseau et en renforcent le maillage territorial ! Elles bénéficient ainsi d’un suivi sanitaire strict  et d’un protocole adapté à la détection précoce de ces agents pathogènes. 

Entreprises(3).png
DSCF1248.jpg